QUI SOMMES-NOUS ?

QU’EST-CE QUE L’UNIVERSITÉ POPULAIRE     picto-video

L’UP situe son action dans le champ de l’Éducation Populaire. Elle est basée principalement sur l’engagement de bénévoles avec pour objectif de permettre à chacun :

• de se connaitre soi-même
• de comprendre le monde dans lequel il vit
• d’échanger avec les autres.

Pour exister pleinement et agir comme homme et comme citoyen :

PARTAGEONS LES SAVOIRS

Les valeurs qui nous guident sont :
• la conviction que tout homme peut accéder à la culture dans un esprit d’indépendance. politique, religieuse et philosophique : tous capables, c’est le défi lancé face à toutes..les ségrégations et  toutes les exclusions,
• l’égalité en droit des savoirs et l’égale dignité des personnes,
• le respect mutuel et le souci de la démocratie comme gage de l’émancipation sociale et.personnelle de chacun,
• la différence, acceptée et justifiée, comme moyen essentiel d’enrichissement mutuel,
• l’enrichissement personnel et collectif par l’échange, la transmission, la confrontation et..le partage des savoirs et des savoir-faire,
• le lien social comme richesse pour dépasser les clivages culturels, les ruptures..identitaires et retrouver des temps et des lieux d’échange.

Les activités proposées :
Des conférences, modules d’initiation, de découverte et de pratique des modules, ateliers, sorties
• autour de thèmes déclinés dans les différentes rubriques :
Histoire locale – philosophie – sciences et techniques – arts – cuisine – civilisations et société – nouvelles technologies – savoir-faire manuels …
• autour de pratiques qui s’appuient sur :
Échanger, Apprendre, Communiquer, Participer, Comprendre, Savoir-faire
Une exposition temporaire en direction des scolaires

Des sessions de formation de courte durée, pensées comme des occasions :
– d’enrichissement personnel
– d’échange de savoirs
– de respect et d’écoute
– de plaisir

Voir aussi : Les statuts de l’UP novembre 2005

L’histoire des universités populaires :
Laïcité et Éducation populaire : fil rouge de la démarche

Créé en 1878, notre association s’inscrivait dans le contexte de la recherche du « plein épanouissement de la personnalité humaine » et de l’émancipation de l’Homme.

Successivement, « Société des Amis de l’Instruction publique » en 1879, puis « Société des Amis de l’Enseignement laïque », en 1937, et enfin « Société des Amis de l’École Laïque », elle est restée fidèle à ses objectifs premiers.

Au cours de ces années, elle a développé des activités multiples dans le cadre de l’éducation populaire (ciné jeunesse, école de musique, restaurants scolaires, centre aéré… pour créer en 2005 l’Université populaire.

Bref rappel :
Le mouvement des Universités Populaires est né en France, à la fin du XIXème siècle, au moment de l’affaire Dreyfus. Son développement se poursuit actuellement.

Différentes par leur histoire et leur localisation, les Universités Populaires portent des valeurs communes :
– laïcité, respect de la sphère privée et des différences
– égalité d’accès aux savoirs avec le souci de la démocratie comme gage de l’émancipation sociale et personnelle,
– dignité de la personne et respect mutuel
– libre accès à la connaissance et à la culture,
– partage des connaissances, des savoirs et des savoir-faire
Dans une démarche d’éducation populaire, ces associations ambitionnent que chaque femme ou chaque homme se connaisse mieux, comprenne le monde dans lequel il vit et échange avec les autres pour agir comme citoyen.

C’est de l’homme dans son rapport au savoir, au pouvoir, à son lieu d’existence, à son travail et à ses semblables dont il est réellement question dans le lien que font les Universités Populaires entre accès à la culture, exercice de la citoyenneté et compréhension du monde.

A Montélimar, le projet est né en 2005 de la volonté d’une équipe de bénévoles d’offrir des activités dans l’esprit de l’Éducation Populaire, c’est-à-dire en respectant certains principes :
– indépendance (politique, religieuse, philosophique), ouverture à la culture et aux apprentissages sous des formes et des approches variées accessibles à tous, tolérance, partage, respect mutuel,
– démocratie et participation active.

L’Université Populaire s’adresse à tous sans distinction d’âges ou de sexes.
L’Université Populaire de Montélimar souhaite clairement et pleinement s’inscrire dans la complémentarité et non dans la concurrence avec des associations ayant des objectifs proches.
Elle cherche la plus grande coopération avec les autres afin de dépasser les limites de l’action isolée, d’élaborer des projets communs et de créer des réseaux.

Pour mener à bien ce programme, beaucoup d’enthousiasme est nécessaire.