SCIENCES ET TECHNIQUES

LES MYSTÈRES DU TEMPS – COMMENT L’HOMME APPRÉHENDE-T-IL LE TEMPS ?  801
Jean-Luc BOISSEL, Professeur à l’INSA de Lyon
Nous aborderons les représentations et les définitions que les artistes et les philosophes ont donnés au temps. Nous découvrirons comment l’homme l’appréhende selon son histoire personnelle, sa religion, sa culture. Comment il tente de le contrôler grâce à sa mesure. Nous l’étudierons ensuite dans différents domaines scientifiques où son rôle est fondamental : le temps biologique du vivant, le temps quantique des particules élémentaires, le temps relatif de l’astrophysique. Le temps demeure un grand mystère de la science et de la pensée humaine.
C’est une partie de ce mystère que nous tenterons de dévoiler.
Jeudi 7 novembre
19 h 45 – 21 h 15
Salle saint Martin          voir Plan d’accès
Prix : 8 € adhérents – 4 € moins de 25 ans – 4 € adhérents demandeurs d’emploi et bénéficiaires de minima sociaux

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES THERMIQUES  802
Jean FLUCHERE, Ingénieur de l’École Supérieure d’électricité et en génie atomique de l’Institut national des sciences et techniques nucléaires.
La France dispose d’un potentiel considérable d’énergies thermiques renouvelables qu’elle sous-exploite.
Pour pouvoir atteindre l’engagement de diviser par 4 nos émissions de gaz carbonique en 2050 par rapport à 1990, nous aurons besoin de faire passer ces EnR thermiques de 17 Mtep en 2016 à 40 Mtep en 2050.
Si le plan de développement à mettre en place par la puissance publique est cohérent, nous verrons :
–  quels sont les apports possibles du bois énergie et de l’amélioration des calorifères,
–  le développement de la méthanisation et l’injection de ce biométhane dans le réseau gazier,
– le développement du solaire thermique et les progrès sur les biocarburants,
–   le développement des pompes à chaleur.
Lundi 18 novembre
18h 30 – 20 h 30
Université populaire
Prix : 8 € adhérents – 4 € moins de 25 ans – 4 € adhérents demandeurs d’emploi et bénéficiaires de minima sociaux
Participants : 25

GESTION ET RECYCLAGE DE DÉCHETS NUCLÉAIRES  803
Etienne VERNAZ, ancien Directeur de Recherche au CEA Marcoule, ancien professeur à l’INSTN
Après un rappel sur la radioactivité et l’effet des rayonnements sur la santé, nous examinerons l’ensemble de la filière nucléaire en France et le cycle du combustible, de la mine aux déchets.
Un focus sera fait sur les différents types de déchets produits aux différentes étapes du cycle, sur leur recyclage et/ou leur conditionnement. Nous examinerons les différentes solutions de stockage des déchets conditionnés, soit mises en œuvre actuellement (CIRES et CSA dans l’Aube), soit à l’étude (projet CIGEO) et terminerons par les études portant sur la sûreté du stockage géologique.
La soirée se terminera par un débat.
Mercredi 4 décembre
18 h 30 – 20 h 30
Université populaire
Prix : 8 € adhérents – 4 € moins de 25 ans – 4 € adhérents demandeurs d’emploi et bénéficiaires de minima sociaux
Participants : 25

VISITE DES USINES MELOX ET CENTRACO SUR LE SITE DE MARCOULE (30)  804
Découverte de deux sites industriels de la région : MELOX pour la fabrication de combustible MOX (Mixed Oxyde) à base de Plutonium recyclé et CENTRACO pour la gestion de déchets faiblement radioactifs.
Cette visite, accessible uniquement aux groupes, vient en illustration et complément du module du 4 décembre consacré à la gestion des déchets nucléaires mais il n’est pas indispensable de l’avoir suivi pour faire la visite.
Repas tiré du sac.
A prévoir :  Photocopie d’une pièce d’identité (CNI ou passeport) à fournir au moment de l’inscription et l’original le jour de la visite.
Chaussures fermées – pas de talons hauts. Aisance à pouvoir monter des escaliers.
Vendredi 10 janvier
8 h
Parking sud Palais des Congrès          voir Plan d’accès
Prix : 16 €
Participants : 15 maximum

SCÉNARIO DES CONSÉQUENCES EN FRANCE D’UNE ÉLÉVATION DES TEMPÉRATURES MOYENNES DU GLOBE DE 3 A 4°C en 2050  805
Jean FLUCHERE, Délégué régional honoraire d’EDF en Rhône-Alpes
Les émissions de gaz carbonique continuent à croître dans le monde. En s’accumulant dans l’atmosphère, il produit un effet de serre qui contribue à l’élévation des températures moyennes du globe.
L’intervenant prendra pour la France un scénario sur la pluviométrie, la répartition spatiale et temporelle. A partir de ces hypothèses, nous verrons les effets sur les cours d’eau, les structures de traitement des eaux usées, l’urbanisation, les nécessités de constituer des réserves d’eau potabilisable, l’agriculture et l’élevage, l’énergie, la vie des forêts.
Puis nous verrons l’évolution des conditions de vie résultant de l’augmentation du niveau des mers et les problèmes de santé publique liés à la remontée de vecteurs porteurs de maladie tropicales.
Lundi 10 février
18 h 30 – 20 h 30
Université populaire
Prix : 8 € adhérents – 4 € moins de 25 ans – 4 € adhérents demandeurs d’emploi et bénéficiaires de minima sociaux
Participants : 25

VISITE DU SITE DE LA COMPAGNIE NATIONAL DU RHÔNE DE BOLLÈNE  806
Le site de la CNR à Bollène est un site où art et histoire se mêlent et comporte :
–  la centrale hydro-électrique inaugurée en 1952 après quatre années de construction, un chantier titanesque tout comme l’écluse «la plus haute du monde» (22 mètres). Elle présente une façade majestueuse classée Monuments Historiques.
–  un parc éolien de production électrique
–  deux parcs photovoltaïques de production électrique totalisant 18000 panneaux
Vendredi 13 mars
13 h
Parking sud Palais des Congrès          voir Plan d’accès
Prix : 8€
Participants : 15 – 25

PAS D’INFINIMENT GRAND SANS INFINIMENT PETIT  807
Michel RAMADIER, Enseignant de Physique
Actuellement deux grands axes de recherche fascinent : l’univers et la composition de la matière. Les modèles associés : gravitation, big bang, expansion, trous noirs, particules dites élémentaires, phénomènes quantiques… semblent disjoints mais se rejoignent. Pas mal d’idées circulent, questionnent et induisent des réflexions qui vont au-delà de la réalité expérimentale. Ce module va les aborder d’une manière simple et accessible, tout en restant le plus près possible de la rigueur scientifique.
Lundis 23 et 30 mars
18 h 30 – 20 h 30
Université populaire
Prix : 16 €
Participants : 9 – 25

NANOMATÉRIAUX ET NANOTECHNOLOGIES : QUEL POTENTIEL POUR QUELS RISQUES ?  808
Jean-Pierre CLOAREC, Professeur à l’École Centrale de Lyon et Chercheur à l’Institut des Nanotechnologies de Lyon
« Nano », c’est un milliardième de…., mille fois moins qu’un millionième. Difficilement détectable. A cette échelle les matériaux prennent de nouvelles propriétés remarquables. Des recherches se multiplient dans le monde entier pour développer leurs applications dans l’alimentation, les cosmétiques, en médecine, mais aussi le BTP, l’électronique, les textiles, …
Quelles sont ces propriétés nouvelles et quels sont les matériaux les plus prometteurs? Comment ces nanotechnologies vont-elles modifier leurs domaines d’application ? De nouveaux risques toxicologiques (par ingestion), sociétaux (libertés individuelles menacées), éthiques (l’homme augmenté) apparaissent : les mesures de précaution sont-elles à la hauteur ?
Mardi 12 mai
18 h 30 – 20 h 30
Université populaire
Prix : 8 € adhérents – 4 € moins de 25 ans – 4 € adhérents demandeurs d’emploi et bénéficiaires de minima sociaux
Participants : 25

POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE DE L’EUROPE : OÙ EN SOMMES-NOUS  809
Marc DEFFRENNES, Ingénieur civil, Fonctionnaire Européen et de l’OCDE à la retraite
La politique européenne de l’énergie est-elle un rêve ou une réalité ? Les deux sans doute… L’énergie, moteur de l’économie, est à l’origine de la construction européenne par la CECA et Euratom, traité qui reste aujourd’hui encore un modèle en son genre… Depuis quelques décennies, le changement climatique s’est peu à peu hissé au sommet de l’agenda, et même si chaque état membre reste le seul maître de son mix énergétique, c’est dans un cadre législatif fixé et en partie contraignant au niveau européen, lui-même inscrit dans un mode de coopération au niveau mondial… La situation actuelle (en 2020) sera analysée et les perspectives futures évaluées, à l’aune des trois piliers d’une saine politique énergétique : la protection de l’environnement, l’économie, et la sécurité d’approvisionnement.
Jeudi 28 mai
18 h 30 – 20 h 30
Salle Saint-Martin          voir Plan d’accès
Prix : 8 € adhérents – 4 € moins de 25 ans – 4 € adhérents demandeurs d’emploi et bénéficiaires de minima sociaux